Recouvrement de droits

Motocyclette fulgurante. Elle est passée. C’était l’amour.

Cheveux qui flottent. Mer qui scintille. Sur le marché

une foule de figues de barbarie en couffins de roseaux

lézarde avec effronterie – testicules primordiaux,

la lumière étincelle dans leur blonde pilosité.

                   Les filles rient

devant les portes. Avec des petits canifs elles déchirent

l’épaisse peau des figues de barbarie. Leur rire

révèle un meurtre érotique caché. Et peut-être pour cela

au fond de l’horizon un minime nuage immaculé ombre

un pouce sur la montagne azur vis-à-vis.

Quelle belle journée,

belle, plus belle, protégeant à nouveau,

avec du retard, certain droit à nous à l’émerveillement,

certain droit à nous à l’éternelle jeunesse du monde.

Costiera Amalfitana, 17.IX. 78

Yannis Ritsos, Ο Κόσμος είναι ένας, 1978

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s